Le marché des tiny houses en France

Étude de marché

Une tiny house (minuscule maison) désigne une construction habitable d’une taille réduite, éventuellement sur châssis, à l’origine du mouvement des tiny house, qui a gagné en popularité ces dernières années avec des arguments écologiques et un prix de revient compétitif.

Selon la définition retenue dans le Code international d’habitation, annexe Q une tiny house est « une habitation dont la surface de plancher est inférieure ou égale à 37,17 mètres carrés (400 square feet), à l’exclusion des lofts » tandis qu’en France la définition la plus commune retient une surface comprise entre 10 et 45 mètres carrés. On distingue deux segments différenciés :

  • Les tiny houses transportables qui peuvent être utilisées dans un contexte nomade
  • Les tiny houses « fixes » sur fondation ou non destinées à l’habitat sédentaire.

Apparues aux États-Unis, les tiny houses ont connu un succès grandissant dans l’Hexagone au cours des dernières années, les arguments économiques, mais aussi écologiques et aspirationnels ont trouvé un écho de plus en plus marqué auprès d’une clientèle hétéroclite. Les acheteurs de tiny houses sont souvent attentifs à leur impact environnemental, avec une démarche de minimalisme volontaire tout en recherchant une solution de logement abordable. À mesure que le marché se démocratie, le marché des tiny houses a évolué pour proposer des solutions plus diverses en termes de design, d’agencement et de matériaux, même si le bois conserve une place prépondérante. Parmi les principaux clients, on trouve des particuliers de tout âge à la recherche de résidence principale, mais aussi des professionnels de l’hôtellerie en pleine air, des individus à la recherche d’une résidence secondaire, d’un studio de jardin ou d’un endroit à louer.

La pandémie a constitué un facteur d’accélération pour le marché avec une demande d’espaces extérieurs en forte augmentation. La société ideal tiny anticipe ainsi passer de 500 000 euros de chiffre d’affaires en 2021 à 3,5 millions d’euros en 2022 tandis que d’autres entreprises majeurs positionnées sur ce secteur (Cahute, Baluchon, La tiny house, etc.) enregistraient de fortes hausses de commandes.

Plus accessibles, plus écologiques, plus confortables et plus modernes, les tiny houses ont évolué pour s’adresser à une clientèle attentive à son impact écologique et qui ne souhaite pas renoncer au confort.

Entreprises du secteur

Aperçu des différents acteurs de la filière des tiny houses en France

Analyse de marché

Au sein de chaque filière, notre analyse se concentre sur les points suivants :

  • Taille de marché
  • Détail de la chaîne de valeur
  • Position des acteurs français
  • Innovations et tendances d’avenir
  • Tendance de la consommation
  • Opportunités de croissance
  • Clients (BtC) et industries clientes (BtB)
  • Marges et ratios financiers
  •  Développement et viabilité du Made in France
Analyse de marché
Entreprises

Panorama des entreprises du secteur

Au sein de chaque filière, notre panorama concurrentiel contient les points suivants

  • Liste des entreprises du secteur
  • Rapport de force fournisseurs – intermédiaires – distributeurs
  • Principales actualités des entreprises du secteur
  • Comparaisons des ratios financiers
  • Évolution structurelle du tissu productif français
  • Projets – nouveaux entrants au sein de l’écosystème français

Analyse complète : marché, filière et mapping concurrentiel

Ce document contient l’ensemble des éléments disponibles ci-dessus.

  • Analyse de marché
  • Panorama des entreprises du secteur