Le marché de la sous-traitance aéronautique en France

Étude de marché

Autour des principaux acteurs de l’aéronautique en France (Airbus, Dassault Aviation, Safran, etc.) naviguent des centaines de sous-traitants d’envergure variable. On distingue différents sous-traitants selon leur taille, leur spécialité, et leur place sur la chaîne de valeur de l’aéronautique (rang 1, rang 2, etc.).

En France, le tissu industriel de la sous-traitance aéronautique est particulièrement développé grâce à la présence du numéro 1 mondial de l’aéronautique (Airbus) et d’un bassin d’emploi dynamique centré autour de Toulouse. Le secteur a néanmoins souffert de l’émergence de la pandémie en 2020, avec des annulations de commandes et un ralentissement significatif de l’activité.

Le chiffre d’affaires de la construction aéronautique et spatiale en France s’est ainsi effondré de 35,3% en 2020, avant de se stabiliser en 2021, sur fond d’incertitudes sanitaires. Si le carnet de commande des majors du secteur reste plein et que le chiffre d’affaires du premier semestre 2022 est prometteur (+ 17,67% par rapport au premier semestre 2021), la flambée des cours des matières premières et la guerre en Ukraine compliquent considérablement l’activité des sous-traitants. Les difficultés d’approvisionnement concernent certaines matières premières comme l’aluminium ou le titane, même si les sous-traitants s’efforcent de diversifier leurs sources d’approvisionnement.

En parallèle de la montée en cadence des principaux donneurs d’ordres, les difficultés de recrutement se font sentir et le Gifas (syndicat de la filière aérospatial) a annoncé le recrutement de 10 000 à 15 000 personnes en 2022. Sur les postes de production (fraiseur, tourneur, etc.) pour trouver de la main d’œuvre qualifiée et des programmes de formation sur-mesure sont souvent mis en place.

La crise sanitaire a favorisé les mouvements de rapprochement entre sous-traitants, reflets de la volonté étatique et également encouragés par Airbus. La consolidation aéronautique est favorisée par l’État via la Banque Publique d’Investissement et la gestion d’un fonds spécifique (Ace Capital Partners). Le tissu industriel demeure très éclaté et les ETI et les PME du secteur sont amenées à se rapprocher pour atteindre une taille critique permettant la mise en œuvre d’investissements d’ampleur. Mecachrome a ainsi réalisé l’acquisition de Hitim en juillet 2021, avant de se rapprocher de WeAre en décembre 2021.

Entreprises du secteur

Aperçu des différents acteurs de la filière de la sous-traitance aéronautique en France

Analyse de marché

Au sein de chaque filière, notre analyse se concentre sur les points suivants :

  • Taille de marché
  • Détail de la chaîne de valeur
  • Position des acteurs français
  • Innovations et tendances d’avenir
  • Tendance de la consommation
  • Opportunités de croissance
  • Clients (BtC) et industries clientes (BtB)
  • Marges et ratios financiers
  •  Développement et viabilité du Made in France
Analyse de marché
Entreprises

Panorama des entreprises du secteur

Au sein de chaque filière, notre panorama concurrentiel contient les points suivants

  • Liste des entreprises du secteur
  • Rapport de force fournisseurs – intermédiaires – distributeurs
  • Principales actualités des entreprises du secteur
  • Comparaisons des ratios financiers
  • Évolution structurelle du tissu productif français
  • Projets – nouveaux entrants au sein de l’écosystème français

Analyse complète : marché, filière et mapping concurrentiel

Ce document contient l’ensemble des éléments disponibles ci-dessus.

  • Analyse de marché
  • Panorama des entreprises du secteur