Le marché du bricolage en France

Étude de marché

Les activités de bricolage se réfèrent à des activités manuelles, qui s’adressent le plus souvent à des amateurs qui souhaitent réparer, entretenir, améliorer des objets ou effectuer eux-mêmes des travaux.

Parmi les acteurs du secteur, on retrouve les grandes surfaces de bricolage (GSB), les pure players digitaux, les grandes surfaces alimentaires et les entreprises de négoce de matériaux de bricolage.

Le marché mondial du bricolage est en croissance, poussé par les pays émergents et l’engouement pour le bricolage et le DIY. Les réseaux sociaux participent à renforcer l’intérêt des plus jeunes générations dans les pays occidentaux avec une valorisation du bricolage et du design. Le marché est encore très centré sur l’Amérique du Nord (plus de 50%) et l’Europe, ces deux régions du monde totalisent plus de 80% des ventes mondiales.

En France, le marché se concentre sur les Grande Surface de Bricolage qui représentent près des trois quarts du marché. Ce canal de distribution est dominé par quatre groupes :

  • Kingfisher (Castorama, Bricodépot) ;
  • Mousquetaires (Bricomarché, Bricocash, Bricorama) ;
  • Adeo (Leroy Merlin, Weldom, Bricoman) ;
  • Mr Bricolage (Mr Bricolage, Briconautes).

Si ces 4 groupes ont pris le contrôle de ce canal de distribution, les ventes en ligne demeurent le canal de vente qui progresse le plus rapidement et celui-ci enregistre des taux de croissance à deux chiffres depuis plusieurs années. Le pur players ManoMano fait face aux généralistes (Amazon, Cdiscount) et aux acteurs au business mixte comme Bricozor. De plus, les Grandes Surfaces de Bricolage comme Leroy merlin et Castorama se placent aussi de plus en plus sur ce canal de distribution et développent une stratégie de vente omnicanale.

Sur le segment du négoce d’articles de bricolage, les acteurs comme Aubade, Point P, Sonepar , Raboni et Rexel bénéficient d’une position d’intermédiaire confortable due à la segmentation entre professionnels et particuliers qui est propre au marché français. De plus, ces entreprises bénéficient d’atouts logistiques et en magasin.

Le confinement a marqué un coup d’arrêt pour les GSB avec la fermeture des magasins et une chute de l’activité de plus de 60% en avril 2020. Toutefois, les enseignes ont progressivement rattrapé cette perte d’activité et le chiffre d’affaires du marché a respectivement progressé de 13% et de 10,2% en 2020 et en 2021. Si l’engouement des Français pour le bricolage ne se dément pas, les acteurs du secteur doivent continuer d’innover pour faire face à une concurrence flexible et multicanale.

Entreprises du secteur

Aperçu des différents acteurs de la filière du bricolage en France

– Kingfisher
– …

– ManoMano
– …

Analyse de marché

Au sein de chaque filière, notre analyse se concentre sur les points suivants :

  • Taille de marché
  • Détail de la chaîne de valeur
  • Position des acteurs français
  • Innovations et tendances d’avenir
  • Tendance de la consommation
  • Opportunités de croissance
  • Clients (BtC) et industries clientes (BtB)
  • Marges et ratios financiers
  •  Développement et viabilité du Made in France
Analyse de marché
Entreprises

Panorama des entreprises du secteur

Au sein de chaque filière, notre panorama concurrentiel contient les points suivants

  • Liste des entreprises du secteur
  • Rapport de force fournisseurs – intermédiaires – distributeurs
  • Principales actualités des entreprises du secteur
  • Comparaisons des ratios financiers
  • Évolution structurelle du tissu productif français
  • Projets – nouveaux entrants au sein de l’écosystème français

Analyse complète : marché, filière et mapping concurrentiel

Ce document contient l’ensemble des éléments disponibles ci-dessus.

  • Analyse de marché
  • Panorama des entreprises du secteur 

Analyses liées

Retrouvez ici nos études en lien