Le marché des pâtes à tartiner en France

Étude de marché

Les pâtes à tartiner sont des pâtes alimentaires souvent consommées au petit déjeuner ou au goûter, qui sont destinées à être étalées sur une base au goût plus neutre (pain, brioche, crêpe, biscotte, etc.). Cette étude traite principalement du marché des pâtes à tartiner chocolatées, même si les pâtes à tartiner non chocolatées sont également abordées. Notez qu’une étude de marché spécifique existe sur le marché des confitures, qui ne seront pas traitées ici.

En France, le marché des pâtes à tartiner fait preuve d’un grand dynamisme avec des ventes en hausse continue au cours des cinq dernières années. Le marché est traditionnellement divisé en deux segments

  • Le segment des pâtes chocolatées
  • Le segment des pâtes non chocolatées (purées d’oléagineux, beurre de cacahuètes, etc.).

Le marché est sur une tendance croissante avec un chiffre d’affaires en Grandes Surfaces Alimentaires en hausse de plus de 10% entre 2017 et 2020. De plus, la crise sanitaire apparue en 2020 a favorisé le développement du secteur avec un chiffre qui a progressé de 10,8% en valeur en 2020, et des volumes en hausse de 8,8%. Tous les segments du marché sont en croissance, en particulier le segment des pâtes non chocolatées qui a boudi de plus de 25% sur la seule année 2020. Le marché est porté par une dynamique de l’offre qui séduit de nouveaux consommateurs par sa variété, tant au niveau du format qu’au niveau du goût : chocolat noir, au lait, pistache, sans huile de palme, bio, etc.

En France, nutella demeure largement leader du marché avec une image de marque très forte et une omniprésence en grande surface. Toutefois, son avance s’effrite continuellement, la marque du géant Ferrero détenait ainsi 85% du marché en 2013, contre 74,1% en 2017 et un peu plus des deux tiers en 2021. La multiplication d’offres alternatives, notamment sans huile de palme, made in France, etc. a porté un coup au mastodonte de la catégorie, laissant une certaine marge aux nouveaux entrants. Dans un contexte d’inflation alimentaire, les entreprises du secteur devront relever le défi d’un approvisionnement rendu plus difficile ces derniers mois. Les huiles alimentaires en particulier ont fait l’objet de tensions en 2022 du fait de la guerre en Ukraine (huile de tournesol) et d’embargos de pays producteurs (huile de palme). Les entreprises doivent donc continuer de s’adapter à la demande croissante des consommateurs pour des pâtes à tartiner savoureuses, tout en jugulant une inflation alimentaire qui s’accélère et rend les Français plus attentifs aux montants dépensés.

Entreprises du secteur

Aperçu des différents acteurs de la filière des pâtes à tartiner en France

Analyse de marché

Au sein de chaque filière, notre analyse se concentre sur les points suivants :

  • Taille de marché
  • Détail de la chaîne de valeur
  • Position des acteurs français
  • Innovations et tendances d’avenir
  • Tendance de la consommation
  • Opportunités de croissance
  • Clients (BtC) et industries clientes (BtB)
  • Marges et ratios financiers
  •  Développement et viabilité du Made in France
Analyse de marché
Entreprises

Panorama des entreprises du secteur

Au sein de chaque filière, notre panorama concurrentiel contient les points suivants

  • Liste des entreprises du secteur
  • Rapport de force fournisseurs – intermédiaires – distributeurs
  • Principales actualités des entreprises du secteur
  • Comparaisons des ratios financiers
  • Évolution structurelle du tissu productif français
  • Projets – nouveaux entrants au sein de l’écosystème français

Analyse complète : marché, filière et mapping concurrentiel

Ce document contient l’ensemble des éléments disponibles ci-dessus.

  • Analyse de marché
  • Panorama des entreprises du secteur 

Analyses liées

Retrouvez ici nos études en lien