Le marché de la construction et de la réparation navale en France

Étude de marché

La construction et la réparation navale regroupent plusieurs grandes familles de navires civils et militaires. L’étude se concentre sur les activités de construction et de réparation des structures flottantes suivantes :

  • Les navires de guerre (frégates, sous-marins, etc.)
  • Les navires destinés au transport de passages (frégates, sous-marins, etc.)
  • Les bateaux de pêches professionnels
  • Les navires spéciaux (pétroliers, méthaniers, etc.)
  • Les petits navires militaires (vedettes, patrouilleurs, etc.)

En Europe, le marché de la construction et de la réparation navale est principalement dominé par la France, l’Italie et l’Allemagne. Ces deux derniers étant davantage présents sur le marché des croisières (Fincantieri, Meyer Werf). En France, les deux principaux contributeurs au chiffre d’affaires du secteur sont les segments de la Défense et de la grande croisière. En revanche, les grands navires marchands (méthaniers, porte-conteneurs, etc.) sont complètement absents des chantiers tricolores. Ces derniers sont l’apanage des pays asiatiques, en particulier la Chine, le Japon et la Corée du Sud.

En France, la construction navale a déjà dépassé son niveau prépandémie en 2021, et devrait atteindre de nouveaux sommets en 2022 avec une croissance à deux chiffres. La croissance est essentiellement portée par le dynamisme des commandes militaires dans un contexte international très tendu avec le conflit en Ukraine. Naval groupe s’est vite remis de la perte du méga contrat australien et présente aujourd’hui des carnets de commande pleins, alimentant également l’activité des sous-traitants. Les perspectives de croissance se maintiennent à des niveaux très élevés alors qu’un grand nombre d’États souhaitent augmenter leur budget de Défense dans les années à venir. La situation est plus morose pour les croisiéristes où l’activité se maintient, mais où l’on observe des reports, voire des annulations de commande.

Pami les enjeux à venir, la réduction de l’empreinte écologique des bateaux continue de progresser. Les objectifs de l’OMI (Organisation Maritime Internationale) montrent une feuille de route claire d’ici à 2050 tandis que la France a impulsé la mise en place d’une zone de réglementation des polluants (ECA) en Méditerranée en 2022.

Entreprises du secteur

Aperçu des différents acteurs de la filière de la construction et de la réparation navale en France

Analyse de marché

Au sein de chaque filière, notre analyse se concentre sur les points suivants :

  • Taille de marché
  • Détail de la chaîne de valeur
  • Position des acteurs français
  • Innovations et tendances d’avenir
  • Tendance de la consommation
  • Opportunités de croissance
  • Clients (BtC) et industries clientes (BtB)
  • Marges et ratios financiers
  •  Développement et viabilité du Made in France
Analyse de marché
Entreprises

Panorama des entreprises du secteur

Au sein de chaque filière, notre panorama concurrentiel contient les points suivants

  • Liste des entreprises du secteur
  • Rapport de force fournisseurs – intermédiaires – distributeurs
  • Principales actualités des entreprises du secteur
  • Comparaisons des ratios financiers
  • Évolution structurelle du tissu productif français
  • Projets – nouveaux entrants au sein de l’écosystème français

Analyse complète : marché, filière et mapping concurrentiel

Ce document contient l’ensemble des éléments disponibles ci-dessus.

  • Analyse de marché
  • Panorama des entreprises du secteur 

Analyses liées

Retrouvez ici nos études en lien