Le marché des aliments pour animaux de ferme en France

Étude de marché

Les aliments pour animaux de ferme regroupent l’ensemble des éléments nutritifs consommés par les animaux de ferme : bovins, porcins, chevaux, volailles, ovins et aliments pour la pisciculture. Cette étude se concentre sur la nourriture pour animaux d’élevage, une étude spécifique sur la nourriture pour animaux de compagnie est également disponible.

Les aliments pour animaux de ferme sont principalement constitués de céréales (blé, maïs, orge…) et de tourteaux, coproduits issus principalement de soja, de colza et de tournesol. L’importance de ces aliments n’est plus à démontrer car ils peuvent représenter entre 60% et 80% du coût de production du produit animalier (viande, lait, œuf…).

En Europe, la production d’aliments composés pour animaux de ferme continue de progresser, portée par l’Espagne qui affiche une forte dynamique, le pays a dépassé l’Allemagne en 2019 pour se positionner comme premier producteur européen. La France se place comme 3ème producteur européen sur ce segment, avec une structure de marché particulière : les groupes coopératifs agricoles comme Eureden, Cooperl, Maïsadour, Terrena, Agrial… représentent plus des deux tiers de la production française.

Le marché comprend les fournisseurs de matière première, les producteurs d’aliments pour animaux de ferme, les sociétés de négoce, mais aussi les coopératives agricoles et les exploitations agricoles.

En France, un phénomène de concentration du marché a pu s’observer ces dernières années, avec une accélération depuis 2018, les fusions et acquisitions se sont multipliées sur le secteur, de même que les rapprochements entre les différentes coopératives.

Dans un marché mature, les fabricants font face à de nombreux changements structurels comme la réduction progressive de la consommation de viande dans les pays développés, notamment en Europe de l’Ouest ou l’attention grandissante portée au bien-être animale. On peut également citer la hausse de la consommation hors foyers (qui s’est interrompue avec la pandémie, avant de se redresser fortement en 2021 et en 2022) et l’apparition de substituts comme la viande végétale qui constituent autant de défis à relever pour la filière.

On trouve plusieurs types d’innovations sur le marché, certains acteurs continuent de développer la recherche de nouveaux aliments qui permettent d’accroître les rendements du bétail. D’autres font le choix d’un développement d’une filière biologique en pariant sur l’évolution des attentes des consommateurs et la premiumisation du produit final.

Entreprises du secteur

Aperçu des différents acteurs de la filière des aliments pour animaux de ferme en France

– Provimi France (Société mère : Cargill)
– …

Analyse de marché

Au sein de chaque filière, notre analyse se concentre sur les points suivants :

  • Taille de marché
  • Détail de la chaîne de valeur
  • Position des acteurs français
  • Innovations et tendances d’avenir
  • Tendance de la consommation
  • Opportunités de croissance
  • Clients (BtC) et industries clientes (BtB)
  • Marges et ratios financiers
  •  Développement et viabilité du Made in France
Analyse de marché
Entreprises

Panorama des entreprises du secteur

Au sein de chaque filière, notre panorama concurrentiel contient les points suivants

  • Liste des entreprises du secteur
  • Rapport de force fournisseurs – intermédiaires – distributeurs
  • Principales actualités des entreprises du secteur
  • Comparaisons des ratios financiers
  • Évolution structurelle du tissu productif français
  • Projets – nouveaux entrants au sein de l’écosystème français

Analyse complète : marché, filière et mapping concurrentiel

Ce document contient l’ensemble des éléments disponibles ci-dessus.

  • Analyse de marché
  • Panorama des entreprises du secteur 

Analyses liées

Retrouvez ici nos études en lien