Le marché des mangas en France

Étude de marché

Les mangas sont des bandes dessinées d’origine japonaise et dont la lecture s’est progressivement propagée dans le monde entier, y-compris en France, qui est devenue le second marché mondial derrière le Japon. Il existe différents types de mangas en fonction des publics auxquels ils s’adressent (Shōnen, seinen, shōjo, josei, etc.) ou des styles (mangas japonais, mangas coréens, etc.).

Plusieurs mangas iconiques comme Dragon Ball, One Piece et Naruto ont rencontré un fort succès dans l’Hexagone, permettant de faire connaître ces bandes dessinées particulières qui rencontrent un grand succès chez les jeunes générations. Malgré la présence du scantrad et des webtoons qui facilitent la lecture en ligne des mangas, les ventes physiques dans les magasins décollent année après année.

Après plusieurs années d’une croissance régulière, le marché a littéralement explosé en 2021. Plus de 28 millions de volumes de mangas ont été vendus en France entre janvier et août 2021, et sur l’ensemble de l’année 2021 le marché enregistre une progression de +107% par rapport à l’année précédente. Les plateformes de streaming comme Netflix ou Amazon Prime Vidéo ainsi que les sites spécialisés comme Crunchyroll ou ADN ont aussi participé à l’élargissement du marché en faisant connaître de nouveaux mangas via les animés.

La généralisation du pass culture pour tous les Français de moins de 18 ans a également permis d’attirer de nouveaux lecteurs. En aval du secteur, les distributeurs et diffuseurs (Hachette, Editis, Delsol, MDS, Interforum, etc.) disposent d’un poids considérable sur le marché. Certaines maisons d’éditions (Glénat Manga, Kana, Ki-oon, etc.) sont également très présentes sur le secteur. Les trois premières maisons d’éditions concentrant plus de 50% des parts de marché en volume, tandis que les éditeurs indépendants détiennent moins de 20% du marché. La partie distribution finale au consommateur est bien plus éclatée avec une multitude de librairies indépendantes et de magasins commercialisant des mangas. Les ventes physiques sont toujours au beau fixe, malgré la progression notable des ventes en ligne.

Les auteurs francophones progressent légèrement sur ce marché en croissance, les mangas à la françaises (Manfra ou Franga) émergent peu à peu en s’inspirant fortement des codes des auteurs asiatiques. En 2021, les mangas ont représenté 55% des ventes totales de BD, dépassant pour la première fois les BD traditionnelles et illustrant l’engouement réel des Français pour l’univers des mangas.

Entreprises du secteur

Aperçu des différents acteurs de la filière des mangas en France

Analyse de marché

Au sein de chaque filière, notre analyse se concentre sur les points suivants :

  • Taille de marché
  • Détail de la chaîne de valeur
  • Position des acteurs français
  • Innovations et tendances d’avenir
  • Tendance de la consommation
  • Opportunités de croissance
  • Clients (BtC) et industries clientes (BtB)
  • Marges et ratios financiers
  •  Développement et viabilité du Made in France
Analyse de marché
Entreprises

Panorama des entreprises du secteur

Au sein de chaque filière, notre panorama concurrentiel contient les points suivants

  • Liste des entreprises du secteur
  • Rapport de force fournisseurs – intermédiaires – distributeurs
  • Principales actualités des entreprises du secteur
  • Comparaisons des ratios financiers
  • Évolution structurelle du tissu productif français
  • Projets – nouveaux entrants au sein de l’écosystème français

Analyse complète : marché, filière et mapping concurrentiel

Ce document contient l’ensemble des éléments disponibles ci-dessus.

  • Analyse de marché
  • Panorama des entreprises du secteur