Le marché du négoce de machines-outils en France

Étude de marché

Les machines-outils sont des équipements mécaniques utilisés pour accomplir un usinage ou une tâche précise dans un cadre industriel, les négociants agissant en tant qu’intermédiaires entre les utilisateurs finaux et les constructeurs. On distingue traditionnellement trois types de machines-outils :

  • Les machines-outils à métaux (centres d’usinage, presses à métaux, machines à percer, etc.)
  • Les machines-outils à bois (machines à profiler, outils-coupants, machines à coller, etc.)
  • Les autres machines-outils pour le travail de la pierre, du béton, de la céramique, etc. (machines de découpe au laser, machines à dégauchir, raboter, fraiser, etc.)

Plusieurs types d’acteurs cohabitent sur le marché du négoce de machines-outils en France : des entreprises liées à des groupes français spécialisés (Landeau, Repmo …), des filiales commerciales de constructeurs européens (Biesse, Bystronic …), des entreprises indépendantes (RDMO, Delta machines …) et des filiales de constructeurs asiatiques (Amada, DMG Mori …). Le secteur compte également une kyrielle de TPE au rayonnement essentiellement local, et les établissements se concentrent logiquement autour des grands bassins industriels français : Auvergne-Rhône-Alpes, Île-de-France, Grand-Est, etc.

Les principaux marchés clients des négociants sont l’industrie automobile et l’industrie aéronautique, particulièrement développées dans l’Hexagone, ainsi que les opérateurs de la mécanique industrielle, de l’énergie, de la santé ou du ferroviaire.

Les négociants de machines-outils ont souffert de l’émergence de la pandémie de la covid-19 et de la dégradation de l’industrie tricolore. Entre 2019 et 2020, le taux d’utilisation des capacités de production dans l’industrie en France est passé de 84,1% à 73,8% et de nombreux industriels ont suspendu leurs achats d’équipements. En conséquence, le chiffre d’affaires des négociants a baissé de 22,3% en 2020, avant de rebondir de 14,6% en 2021, dans le sillage de la reprise économique et d’une forte hausse des demandes de biens. L’activité a également progressé au premier semestre 2022 (+8,69%) et se rapproche du niveau d’activité prépandémie.

Les négociants continuent d’investir pour renouveler leur offre, s’adaptant aux demandes croissantes des clients pour des machines-outils numériques et avec une offre à plus fort contenu technologique. Le poids des services dans le chiffre d’affaires total des négociants s’est accru au cours des dernières années, tiré par la complexification des machines et la volonté de diversification des négociants.

Entreprises du secteur

Aperçu des différents acteurs de la filière du négoce de machines-outils en France

Analyse de marché

Au sein de chaque filière, notre analyse se concentre sur les points suivants :

  • Taille de marché
  • Détail de la chaîne de valeur
  • Position des acteurs français
  • Innovations et tendances d’avenir
  • Tendance de la consommation
  • Opportunités de croissance
  • Clients (BtC) et industries clientes (BtB)
  • Marges et ratios financiers
  •  Développement et viabilité du Made in France
Analyse de marché
Entreprises

Panorama des entreprises du secteur

Au sein de chaque filière, notre panorama concurrentiel contient les points suivants

  • Liste des entreprises du secteur
  • Rapport de force fournisseurs – intermédiaires – distributeurs
  • Principales actualités des entreprises du secteur
  • Comparaisons des ratios financiers
  • Évolution structurelle du tissu productif français
  • Projets – nouveaux entrants au sein de l’écosystème français

Analyse complète : marché, filière et mapping concurrentiel

Ce document contient l’ensemble des éléments disponibles ci-dessus.

  • Analyse de marché
  • Panorama des entreprises du secteur 

Analyses liées

Retrouvez ici nos études en lien