Le marché des engrais et fertilisants en France

Étude de marché

Les engrais sont des matières (minérales ou organiques) qui favorisent la croissance et le développement des plantes à travers l’apport de nutriment. On distingue traditionnellement trois types d’engrais :

  • Les engrais minéraux
  • Les engrais organiques
  • Les engrais organo-minéraux

L’agriculture est de très loin le principal débouché du secteur, viennent ensuite : l’industrie manufacturière(chimie, métallurgie, électronique, etc.) et de manière beaucoup plus anecdotique les particuliers qui l’utilisent pour le jardinage.

Le marché des engrais et de produits azotés en France traverse une situation en trompe-l’œil : si le chiffre d’affaires progresse fortement depuis 2020, cette progression s’explique entièrement par une hausse des prix des engrais (+47% en 2021) tandis que les volumes sont en net recul (-15% de livraisons). La hausse des prix des engrais incite les agriculteurs à l’attentisme tandis que d’autres facteurs structurels sont à prendre en compte (optimisation des pratiques, usages du composte, augmentation des surfaces bio, etc.).

À l’inverse, les ventes de fertilisants organiques ont largement progressé ces dernières années, en valeur comme en volume. Elles profitent de la flambée des cours des engrais minéraux et de l’augmentation des surfaces dédiées à l’agriculture biologique. La France est bien positionnée sur ce marché puisqu’elle est le premier producteur européen et compte plusieurs entreprises spécialisées (Terrial, Frayssinet, etc.). Toujours dans une optique de réduction de l’impact environnemental des cultures, on observe l’essor des biostimulants qui favorisent l’apport de nutriments et pourraient à termes se substituer aux engrais classiques. Pour les entreprises, il s’agit à la fois de répondre à une demande croissante de la part des agriculteurs, mais aussi d’anticiper sur des réglementations qui se font progressivement plus restrictives.

Le hausse des prix du gaz naturel a un effet mécanique très clair sur le prix des engrais et la rentabilité des sociétés. Le gaz naturel constitue plus de 50% du coût des engrais azotés et 80% du coût de l’ammoniac. La hausse des coûts a été telle que plusieurs usines ont dû fermer provisoirement leur production : le groupe norvégien Yara qui est l’un des leaders mondiaux du secteur a annoncé des réductions importantes de production. L’usine du groupe au Havre a ainsi été à l’arrêt forcé pendant 3 semaines en 2022.

Entreprises du secteur

Aperçu des différents acteurs de la filière des engrais et fertilisants en France

– De Sangosse
– …

– Ynsect (engrais Ynfass)
– …

– Haifa Chemicals
– …

– Gaïago
– …

Analyse de marché

Au sein de chaque filière, notre analyse se concentre sur les points suivants :

  • Taille de marché
  • Détail de la chaîne de valeur
  • Position des acteurs français
  • Innovations et tendances d’avenir
  • Tendance de la consommation
  • Opportunités de croissance
  • Clients (BtC) et industries clientes (BtB)
  • Marges et ratios financiers
  •  Développement et viabilité du Made in France
Analyse de marché
Entreprises

Panorama des entreprises du secteur

Au sein de chaque filière, notre panorama concurrentiel contient les points suivants

  • Liste des entreprises du secteur
  • Rapport de force fournisseurs – intermédiaires – distributeurs
  • Principales actualités des entreprises du secteur
  • Comparaisons des ratios financiers
  • Évolution structurelle du tissu productif français
  • Projets – nouveaux entrants au sein de l’écosystème français

Analyse complète : marché, filière et mapping concurrentiel

Ce document contient l’ensemble des éléments disponibles ci-dessus.

  • Analyse de marché
  • Panorama des entreprises du secteur 

Analyses liées

Retrouvez ici nos études en lien