Le marché du fret ferroviaire en France

Étude de marché

Le fret ferroviaire aussi appelé transport de marchandises par train, désigne le commerce de marchandises via le réseau ferroviaire français. Il s’agit de la seconde activité de transport ferroviaire sur le territoire, derrière le transport de voyageur. La SNCF a longtemps été l’unique opérateur autorisé sur ce marché ; ce n’est qu’en 2006 que les trafics nationaux ont été ouverts à la concurrence.

En Europe, le transport ferroviaire de fret est dominé par l’Allemagne, qui représente environ 41% de l’activité totale au sein de l’UE ; viennent ensuite, la Pologne, l’Autriche et la France.

La France possède un des réseaux ferroviaires les plus denses au monde avec plus de 27 000 kilomètres de lignes exploitées. Cependant, l’Hexagone se distingue davantage sur son activité de transport de voyageurs où elle se place au second rang ; moins de 10% des marchandises sont transportées par voie ferroviaire aujourd’hui.

Depuis l’ouverture à la concurrence en 2006, le recul de l’ex-monopole a permis l’émergence de plusieurs opérateurs privés. D’après l’Autorité de régulation des transports (ART), ceux-ci sont passés de 15% du tonnage en 2008 à 48% en 2020. Parmi les principales entreprises et entités présentes sur le secteur, on peut citer Captrain France, DB Cargo France et Lineas France. L’opérateur public propose des prix en moyenne plus élevés que ses concurrents, mais pâtit surtout de la concurrence du transport routier de marchandises qui a vu sa part dans le transport modal français fortement progresser. Ce dernier représentait ainsi plus de 88% du transport de marchandises en France en 2020.

Toutefois, le marché du fret ferroviaire bénéficie d’un certain nombre de facteurs qui devraient soutenir l’activité dans les années à venir. C’est d’abord l’image positive du fret ferroviaire, perçu comme moyen de transport plus respectueux de l’environnement qui devrait lui permettre de se relancer à l’avenir. Les acteurs privés l’utilisent pour réduire leurs émissions : les initiatives foisonnent à l’image du cimentier LafargeHolcim avec son usine de Mayenne ou du groupe Séché et ses deux sites industriels situés dans la même région.

En réaction, l’activité du secteur a déjà progressé avec un chiffre d’affaires du marché qui a augmenté de 30,4% entre 2019 et 2021. Les pouvoirs publics disposent de plusieurs leviers pour soutenir le secteur avec l’objectif de doubler la part du ferroviaire d’ici à 2030. Grâce à des investissements dans les infrastructures (4,7 milliards d’euros dans le cadre du plan France relance) mais aussi à travers une aide à l’exploitation des opérateurs (170 millions d’euros par an jusqu’en 2024), notamment via la baisse des péages dus par les opérateurs de fret à SNCF Réseau.

Entreprises du secteur

Aperçu des différents acteurs de la filière du fret ferroviaire en France

Analyse de marché

Au sein de chaque filière, notre analyse se concentre sur les points suivants :

  • Taille de marché
  • Détail de la chaîne de valeur
  • Position des acteurs français
  • Innovations et tendances d’avenir
  • Tendance de la consommation
  • Opportunités de croissance
  • Clients (BtC) et industries clientes (BtB)
  • Marges et ratios financiers
  •  Développement et viabilité du Made in France
Analyse de marché
Entreprises

Panorama des entreprises du secteur

Au sein de chaque filière, notre panorama concurrentiel contient les points suivants

  • Liste des entreprises du secteur
  • Rapport de force fournisseurs – intermédiaires – distributeurs
  • Principales actualités des entreprises du secteur
  • Comparaisons des ratios financiers
  • Évolution structurelle du tissu productif français
  • Projets – nouveaux entrants au sein de l’écosystème français

Analyse complète : marché, filière et mapping concurrentiel

Ce document contient l’ensemble des éléments disponibles ci-dessus.

  • Analyse de marché
  • Panorama des entreprises du secteur 

Analyses liées

Retrouvez ici nos études en lien