Le marché du biométhane en France

Étude de marché

Le biométhane, aussi appelé Gaz Naturel Renouvelable (GNR) est un gaz obtenu à partir de l’épuration du biogaz provenant de la fermentation de diverses matières organiques et dont la concentration en méthane est égale ou supérieure à 90 %.

En Europe, le biométhane est particulièrement utilisé en Allemagne et au Royaume-Uni qui autorisent la culture agricole dédiée. Une partie du maïs cultivé est ainsi destinée à la production de biométhane. En France, le marché du biométhane regroupe plusieurs acteurs de natures différentes : on trouve évidemment des opérateurs historiques (Engie, EDF) mais aussi un géant de l’énergie (TotalEnergies), des acteurs opérant dans les services collectifs et de la valorisation des déchets (Veolia, Suez, etc.), des acteurs spécialisés dans le biométhane (Waga Energy …).

La filière a connu une croissance remarquable ces dernières années : entre 2015 et 2020, la production de biométhane injecté dans le réseau de gaz en France a progressé de 2693%. La filière bénéficie d’une conjonction de plusieurs facteurs : un cadre réglementaire favorable, des progrès technologiques ainsi que l’engouement des agriculteurs pour ce qui pourrait être un complément de revenu appréciable (unités de méthanisation « à la ferme »). Fin 2020, 214 installations ont injecté du biogaz dans le réseau au cours de l’année, représentant 0,5% de la consommation de gaz sur le territoire français. Les trois régions les plus actives sont le Grand-Est, les Hauts-de-France et la Bretagne qui concentrent presque la moitié des installations sur le territoire et où les collectivités territoriales ont mis en place d’ambitieux programmes pour les sites de méthanisation.

Sur un marché qui double presque chaque année, les fusions et acquisitions se multiplient alors que les grands groupes cherchent à se positionner sur le secteur. C’est dans cette optique que TotalEnergies a acquis Fonroche Biogaz en janvier 2021.

Les récents événements en Ukraine devraient précipiter le calendrier de production de biométhane. La production était initialement prévue à 14 TW/an en 2023 et entre 24 et 32 TW/an en 2028 par le gouvernement dans le cadre de son PPE (Programmation Pluriannuelle de l’Énergie). Des prévisions qui devraient être très largement dépassées dans les années à venir suite à la volonté accrue de diversifier les approvisionnements et de parvenir rapidement à l’indépendance énergétique. La directrice générale d’Engie Catherine MacGregor appelait à ce titre à « libérer plus vite tout le potentiel du biométhane, issu des matières premières de l’agriculture française ».

Entreprises du secteur

Aperçu des différents acteurs de la filière du biométhane en France

Analyse de marché

Au sein de chaque filière, notre analyse se concentre sur les points suivants :

  • Taille de marché
  • Détail de la chaîne de valeur
  • Position des acteurs français
  • Innovations et tendances d’avenir
  • Tendance de la consommation
  • Opportunités de croissance
  • Clients (BtC) et industries clientes (BtB)
  • Marges et ratios financiers
  •  Développement et viabilité du Made in France
Analyse de marché
Entreprises

Panorama des entreprises du secteur

Au sein de chaque filière, notre panorama concurrentiel contient les points suivants

  • Liste des entreprises du secteur
  • Rapport de force fournisseurs – intermédiaires – distributeurs
  • Principales actualités des entreprises du secteur
  • Comparaisons des ratios financiers
  • Évolution structurelle du tissu productif français
  • Projets – nouveaux entrants au sein de l’écosystème français

Analyse complète : marché, filière et mapping concurrentiel

Ce document contient l’ensemble des éléments disponibles ci-dessus.

  • Analyse de marché
  • Panorama des entreprises du secteur 

Analyses liées

Retrouvez ici nos études en lien