location matériel informatique

Pourquoi faire une étude de marché?

1. Pour connaître la taille de son marché et son évolution

L’observation de la taille du marché et son évolution sont des indications précieuses pour pouvoir anticiper les évolutions du marché et comparer la croissance de son entreprise à la tendance générale. Une croissance de 5% lorsque le marché progresse de 10% n’a pas la même signification qu’une augmentation de 5% alors que le marché se replie.

Taille du marché du cycle et des pièces et accessoires 
2014 – 2021, France, en millions d’euros

Source : LSA Conso avril 2022

On observe une forte progression du chiffre d’affaires du secteur qui a dépassé les 3,45 milliards d’euros en 2021, en progression de 59,72% entre 2018 et 2021. Cette accélération du marché est encore plus visible en 2020 avec l’émergence de la pandémie, et est uniquement le résultat d’un effet valeur. En effet, le nombre d’unités vendues est globalement resté stable sur la période avec environ 2,7 millions d’unités (+3,07% entre 2018 et 2021) tandis que la valeur du marché explosait sur la même période.

Il s’agit donc bien d’un effet valeur qui est quasiment uniquement dû à la forte progression de l’électrique, avec un prix moyen bien plus élevé que les autres types de vélos.

Le segment des cycles est celui qui a enregistré la plus forte progression sur la période étudiée (+65,92%) même si la croissance du segment des pièces et équipements est également exceptionnelle (+49,52%).

 

2. Pour observer les tendances de consommation

Une étude de marché doit prendre en compte à la fois les tendances de fonds qui portent un marché (passage à l’électrique, vieillissement de la population, personnalisation, premiumisation …) mais aussi les dernières tendances de consommation du marché en question. Cela peut aussi être le lancement d’un produit qui rencontre un succès notable comme la citroën Ami dans le marché des voitures sans permis, ou des machines à jus en GMS (Grande et Moyenne Surface) dans le cas des jus de fruits en France.

Vers davantage de produits bio : une tendance de fonds qui a récemment reculé

Évolution des parts de marchés des jus de fruits bio
2010 – 2020, France, en %

Source : Unijus date inconnue

La demande de jus de fruits naturels est une tendance constante de ces 10 dernières années, même si l’émergence de la crise sanitaire et les craintes des ménages sur leur budget ont affecté l’élan d’un certain nombre de produits. D’après l’Agence bio juin 2022, les ventes de produits bio ont ainsi reculé de -1,4% à 12,83 milliards d’euros en 2021, principalement à cause d’un recul des ventes bio en grandes surfaces alimentaires, même si d’autres circuits de proximité sont en croissance.

En ce qui concerne les ventes de jus de fruits bio, leurs parts de marché a presque quadruplé entre 2010 et 2020 (voir partie Produits). Face à une inflation alimentaire qui s’emballe, le comportement des Français dans les mois à venir sera crucial pour déterminer la résilience du segment et sa capacité à reprendre le chemin de la croissance.

Accusant un certain retard expliquant en partie l’effritement de leurs parts de marchés, les marques de distributeurs ont décidé d’accélérer sur le bio.

Davantage de produits locaux

LSA juillet 2020 estimait que les marques « locales » (sans compter les produits frais traditionnels) représentaient 2,2% des produits de grande consommation, en croissance de 6% par rapport à 2019. Les distributeurs mettent en avant des plateformes (démarchesproducteursdici chez Intermarché, Direct Market chez Auchan) et les marques (A2pas d’ici pour Auchan et Casino, Têtes Bèches chez Auchan, Made in pas très loin chez Monoprix). Une démarche imitée par les acteurs du web (Made in France pour Cdiscount et Boutique des producteurs pour Amazon).

Cette démarche locale (lorsqu’elle est possible) présente l’avantage d’une réduction des coûts de transport et d’importations alors que les cours des jus et des agrumes ont fortement progressé en 2021. Comptoir rhodanien (Christophe Soulhiard) a internalisé dans cette optique une partie de la production avec des vergers proche de son site de transformation de Tain-l’Hermitage.

Machines à jus de fruits

L’utilisation de machines à jus est une pratique de plus en plus courante dans les grandes surfaces alimentaires, mais également dans les bars, cafés et restaurants. Les consommateurs ont ainsi la garantie de pouvoir trouver des jus de fruits naturels (dans la quasi-totalité des cas des jus d’orange) et sans ajouts.

En 2019, ce service avait séduit 12% des Français d’après une estimation de Nielsen reprise par Le Figaro avril 2019. Le marché pesait 110 millions d’euros avec une forte hausse des ventes qui ne pénalisait pas les marques propres et MDD présentes sur les rayons des jus de fruits ambiants et réfrigérés puisque les magasins équipés des machines à jus enregistraient une hausse de leurs ventes de 1,4% au sein de ces rayons. Le leader espagnol des machines automatiques d’extraction de jus Zummo a été racheté par le groupe français SEB en 2022, montrant la volonté du groupe de prendre des parts de marché sur un marché croissant et très rentable comme le rapporte Les Echos juillet 2022.

3. Pour savoir qui sont mes clients… et quelles sont leurs attentes

La question fondamentale de chaque entreprise et de chaque entrepreneur est la suivante : qui est mon client et que veut-il ? Il s’agit d’abord de cerner qui sont les clients de ce marché : particuliers ? Entreprises ? Âge ? Sexe ? Répartition géographique ? CSP ? L’établissement du profil type du client est fondamental pour pouvoir ajuster sa communication et sa force de frappe commercial en fonction des canaux d’acquisition les plus pertinents.

Autre point essentiel, l’étude de marché doit chercher à répondre à la question des attentes des clients. Que veulent-ils ? Un produit qui tient dans la durée ? Un produit responsable? Une technologie ? Un service rapide ? De qualité ? Sans oublier la question du prix… Si les sondages peuvent fournir des indices précieux sur les attentes de consommateurs… Il faut que ces dernières se traduisent concrètement dans les décisions d’achats. Tout le monde veut des produits ou des services rapides, éthiques, efficaces … jusqu’au moment où il faut passer à la caisse ! Privilégiez les données et les actes aux intentions et aux sondages.

Les femmes se protègent plus que les hommes

Part de la population qui affirme ne pas se protéger du soleil
2019, France, en %

Source : Yougov mai 2019

D’après un sondage Yougov, les hommes consomment moins de produits solaires que les femmes. Seules 15% des femmes affirmaient ne pas se protéger du soleil en 2019, tandis que ce pourcentage s’élevait à 34% pour les hommes.

Critères d’achats des crèmes solaires

Principaux critères d’achats des crèmes solaires pour les Français
2019, France, en %

Source : Yougov mai 2019

L’indice de protection des crèmes solaires s’impose comme LE premier critère de choix des Français largement devant le format et le prix. L’importance accordée aux différents critères varie toutefois selon l’âge : l’indice de protection n’est ainsi cité que par 68% des 18-24 ans, tandis que la composition du produit est scrutée par 43% des 55 ans et plus.

On note toutefois que le critère de respect de l’environnement a pris de l’ampleur ces dernières années. D’après un sondage réalisé par l’Oréal, 82 % des Français jugent que la composition d’un produit solaire est primordiale, ce qui en fait le second critère de choix après l’indice de protection.

Ce souci de protection se retrouve également dans les ventes puisque les produits FPS 50 et FPS 50+ ont représenté 55 % du total des ventes en GMS en 2021 (en progression de 6% par rapport à 2020).

4. Pour se remettre les chiffres en tête

La lecture de l’étude de marché permet de se remettre en tête l’ensemble des tendances en cours sur un marché, en chiffrant précisément les différentes variables clés et leurs évolutions dans le temps :

  • Le chiffre d’affaires
  • Le volume et la valeur des ventes
  • Les parts de marché des différentes entreprises
  • Les parts de marché des différents produits ou services proposés
  • Les tendances : quel segment d’activité accélère et combien représente-il sur le total des ventes
  • Le pourcentage des ventes réalisées auprès de chaque type de clients
  • Les canaux de distribution (physique, en ligne, grande surface, magasins spécialisés) et leur poids respectifs

Que propose Made in FR?

Made in FR est né de deux constats simples :

  1. Il n’existe aucune entreprise qui propose des études de marché abordables, sans abonnement hors de prix, avec des études synthétiques de qualité, récentes et sur des marchés de niche.
  2. L’entreprenariat et l’innovation passent par la circulation de l’information, en favorisant la circulation d’une information de qualité, nous souhaitons contribuer à la création de projets sur le territoire français.

Nos études de marché répondent donc à ces deux constats, avec des études complètes (analyse du marché + analyse des entreprises), récentes (moins de 6 mois) et accessibles au prix de 150€ HT (180€ TTC) sur des marchés de niche.